On refait le match - Google impose l'expérience sur mobile

Le 21 avril 2015, Google a lancé une mise à jour majeur qui pourrait changer profondément la donne en matière de référencement. Une nouvelle fois l'algorithme de son moteur de recherche a été modifié, afin de mettre en avant les sites Web dits compatible mobile, ces sites qui sont visibles sur un ordinateur mais surtout sur une  tablette et sur votre smartphone.

Avant d'aller plus loin nous vous rappelons qu'il existe 2 manières d’être “compatible mobile” :

  1. Avoir un site  internet "Responsive Design", un design qui s’adapte donc à la taille de votre écran.

  2. Créer un site internet complètement dédié aux appareils mobiles.

 

Comprendre le changement

Certains parlent déjà de « Mobilegeddon » car pour ceux qui n’auront pas effectué la transformation de leur site, ils se verront priver d’une partie de leur trafic, correspondant aux recherches sur un appareil mobile (Smartphone ou tablette).

Figuré dans le top du classement du 1er moteur de recherches est aujourd’hui une priorité pour les propriétaires de sites Web car il est l'un des premiers générateurs de trafic avec + de 90 % des recherches en France.

Les 3 premiers sites dans les résultats de Google représentent 92% du trafic potentiel tandis que ce chiffre chute à 5% dès que l’on figure en seconde page.

 Nombre d'utilisateurs Ordinateur / Mobile

Nombre d'utilisateurs Ordinateur / Mobile

Aujourd’hui, le trafic sur Internet via les mobiles et tablettes représente environ 15 % du trafic total avec environ 1.9 milliards d’utilisateurs sur mobile, ce chiffre est en croissance constante à 2 chiffres (Ce chiffre peut dépasser les 30% selon le type d’internautes).

 

Qui est touché ?

Cela risque surtout de concerner les PME et les TPE qui seront les plus touchées, avec un marché faiblement équipé de site internet (à peine 50%), on estime que 64% de ces sites Web ne sont pas préparés pour le mobile.

Or, pour rester dans la course du référencement sur Google, il n’y aura pas d’autres moyens que procéder à certaines modifications.

Depuis le 21 avril 2015, certains sites Web ont constaté des baisses de trafic, mais il va falloir un peu de temps pour que cela se mette en place globalement.

Et vous ? Êtes-vous prêt ? Contactez nous si vous souhaitez échanger et être accompagné dans ce projet.